Claude Bourgeois


Claude Bourgeois a étudié la physique du solide à l’EPFL. Il développe un des premiers systèmes de mesure d’exposition TTL (through the lens) pour les appareils photo ALPA (Suisse). Il participe au développement d’un système de mise au point automatique pour caméras embarquées des missions lunaires Apollo (NASA USA), ainsi qu’à un système télémétrique pour caméras topographiques du projet Mariner 9. Au CEH puis au CSEM, il est impliqué dans la modélisation et le développement de micro-résonateurs hautes performances à quartz et en silicium (Q élevé, très faibles dérives thermiques, très faible vieillissements), ainsi qu’à divers senseurs résonants: thermomètre, gyromètre, accéléromètre.

Actif dans le développement de MEMS tels qu’accéléromètres capacitifs, micro-miroirs, micro-obturateurs ultrarapides sans contacts ni butées, micro-relais, actuateurs thermiques, senseurs de proximité, débitmètres, micro-mixeurs, il développe les modèles théoriques et analytiques nécessaires pour ces applications : élasticité cristalline, microstructures compliantes et multi-stables, micro-fluidique laminaire puis turbulente. Il propose, modélise, puis participe au développement d’un ressort spiral en silicium compensé thermiquement par oxydation thermique pour applications horlogères.


COURS:

  • Le ressort de barillet: son fonctionnement, ses propriétés remarquables, ses limites


  • FERMER/CLOSE